La lettre d'AstroQueyras n° 42

La Lettre d'AstroQueyras - 14 mai 2020 -  n° 42
Proposée par le Groupe de Travail "Communication" de l'association.

Télescope piloté à distance

Le projet remonte à l'année 2018, quand le labo SYRTE (Systèmes de Référence Temps-Espace), de l'Observatoire de Paris propose de tester sur un de nos télescopes l'ensemble des process qui serviront à piloter son futur instrument d'un mètre bientôt installé à l'OSV (Observatoire de Saint-Véran). Notre T50-1 a été équipé de tout le nécessaire pour qu'il puisse être télécommandé via une connexion Internet. François Taris est la cheville ouvrière du projet.

Le LAM (Laboratoire d'Astrophysique de Marseille) et l'OHP (Observatoire de Haute Provence) exploitent un instrument similaire à notre T50-1 mis à la disposition des enseignants. Ce télescope nommé IRIS est très sollicité, à un point tel que l'offre ne peut satisfaire la demande.Stéphane Basa, du LAM, est le coordinateur d'IRIS.

Alors, maintenant que notre T50-1 a commencé à apporter les preuves de son fonctionnement, pourquoi ne pas l'utiliser en complément d'IRIS, en dehors des périodes de missions ? Sitôt dit, sitôt fait. Enfin presque ! Même si beaucoup à déjà été réalisé, il en reste encore à faire. Un groupe de travail rassemblant une demi-douzaine de participants et conduit par Pierre Valeau a vu le jour et s'attelle à la tâche : le projet TESA (Télescope Éducatif et Scentifique en Astronomie) est sur les rails, il avance vite. Si le SARS-Cov-2 nous en laisse le loisir, une mise en service cet été n'est pas utopique.

Ci-dessous : Le télescope IRIS à l'OHP et le T50-1 de l'OSV

IRIS et TESA

Récit de mission du CAA

Le CAA, c'est le Cercle des Amateurs d'Astronomie, cercle des anciens élèves des diplômes d'Université et BEATEP de l'Observatoire de Paris. Le cercle se réunit autour d'un projet qui a été défini d'un commun accord. Les membres viennent de partout mais ils sont animés d'une passion partagée : l'astronomie, évidemment !

Leur premier séjour à l'OSV remonte au moins à une dizaine d'années. Depuis, ils sont devenus des fidèles parmi les fidèles. Et ils font des émules : pas moins de douze participants, cette année.

Le calcul de la distance d'une galaxie à partir de leurs obsevations : même pas peur !

 Récit de mission CAA 

Espace membres du site web d'AstroQueyras

Vous connaissez le site "vitrine" astroqueyras.com. D'autres infos, plutôt orientées adhérents, se trouvent dans l'espace membres. Vous pouvez vous y rendre pour consuter votre compte, payer votre cotisation annuelle, retrouver les numéros précédents de la lettre, etc.

Dominique


PS. Bien évidemment, nous attendons les directives gouvernementales et communales pour statuer sur la façon dont nous pourrons organiser les séjours à l'observatoire cet été.


L'infolettre d'AstroQueyras et publiée par le groupe de travail "Communication" de l'association.
Vous pouvez participer activement à la vie de l'association et de l'obsertvatoire en rejoignant un des groupes de travail.
Retrouvez les informations concenant les groupes de travail sur ces pages.




Envoyé par Yapla
Ouvrir un compte